Disney california adventure
Parcs d'attractions

Visiter Disneyland et California Adventure : conseils et astuces

on
Août 27, 2019

Situé à Anaheim, à quelques kilomètres au Sud de Los Angeles, le Disneyland Resort, composé de Disneyland Park, le premier parc Disney et de California Adventure, ouvert au début des années 2000. Une découverte immanquable pour les fans de l’univers Disney et de parcs à thèmes en général avec deux des attractions de toute qualité.
En fin d’article vous retrouverez tous les conseils de visite pour les deux parcs du resort.

Où loger à Anaheim, à proximité des parcs ?

Les hôtels Disney coûtent extrêmement chers et dépassent tous allègrement les 150€ par nuit.
Si vous ne souhaitez pas payer facilement plus de 200€ par nuit pour dormir, il y a tout de même des solutions non loin des deux parcs. Et l’avantage de prendre un hôtel qui permet un accès à pied, dans un délai raisonnable, c’est que vous ne paierez pas le parking tous les jours en allant aux parcs.
Dans le bas de gamme et à une petite trentaine de minutes, tout droit : Signature Anaheim Maingate généralement à moins de 70€ la nuit.
Un peu plus haut de gamme, à 120€ la nuit le Eden Roc Inn & Suites situé à une vingtaine de minutes à pied des entrées. Encore plus près le Riviera Motel à 15 minutes des parcs et moins de 100€ la nuit.
Par rapport au prix dans la région et souvent en réduction, le Hilton peut également être une bonne alternative proche de Disneyland.

Quels tickets pour Disneyland et California Adventure ?

  • En fonction des dates, une entrée simple coûte entre 104$ et 149$. Ensuite à partir de 2 jours les prix ne changent pas en fonction du calendrier et sont très dégressifs (300$ pour 3 jours 340$ pour 5 jours). Pour pouvoir aller d’un parc à un autre dans la même journée c’est un peu plus trop cher mais assez avantageux.
  • Avec la forte affluence et le nombre d’attractions, 1 jour par parc est un minimum et 3 voir 4 jours est idéal. Le parc Disneyland peut mériter deux jours à lui tout seul, surtout si vous n’avez jamais visité de Disney auparavant.
  • Si vous ne souhaitez faire qu’un parc, à vous de voir si vous souhaitez faire quelque chose de plutôt classique avec un énorme Disneyland ou un parc plus original avec California Adventure.
  • Si vous prenez des tickets sur 2 jours ou plus vous n’êtes pas obligés de les utiliser d’affilé mais sur une période de 13 jours maximum.
  • Si vous prenez des tickets 3 jours et plus ou que vous logez dans les hôtels du resort, vous avez une journée où vous pouvez entrer en avance par rapport à l’horaire d’entrée officiel. C’est l’option Magic Morning.
  • Autre option payante (15$) intéressante : MaxPass. C’est la possibilité de réserver vos Fast Pass directement depuis votre mobile à l’instant où vous entrez dans le parc. Ensuite vous avez un délai d’attente entre chaque réservation mais vous n’avez pas besoin de vous déplacer à une borne pour réserver. Vous obtenez aussi la possibilité de télécharger les photos prisent par les photographes du parc.
  • Billets électroniques un peu moins chers disponible sur ce site américain : undercovertourist (une vingtaine de dollars de réduction pour des tickets 3 jours)

Disneyland Park

Ouvert en 1955, c’est le premier Disneyland de l’histoire et le seul a avoir été imaginé et vu par Walt Disney lui même. C’est également le deuxième parc le plus visité au monde, juste derrière le Magic Kingdom de Floride. Comme à Paris, le château californien est celui de la Belle au bois dormant mais il est beaucoup moins haut. L’ensemble du parc est également plus petit et étroit que les Disneyland plus récents développés pour accueillir plus de monde. C’est globalement plus charmant mais un peu plus délicat en cas de grosse affluence.
Mais il a beau être plus petit sur le papier, il n’en reste pas moins costaud en proposant pas mal d’exclusivités (et non des moindres) par rapport au Disneyland parisien comme Indiana Jones Adventure, Splash Mountain, Matterhorn Bobleds ou Alice in Wonderland.
Et si cela ne suffisait pas, la toute nouvelle zone sur Star Wars restera encore quelques années une belle exclusivité des parcs américains.
Prévoyez deux journées de visites si vous voulez faire tout le tour du parc.

Les attractions à ne pas manquer

  • Indiana Jones Adventure : l’un des meilleurs Dark Ride au monde ! Sans être spécialement fan des films, l’univers “jungle et aventure” permet une grosse ambiance dans décors incroyables et avec des effets super efficaces.
  • Splash Mountain : La balade en bûches version Disney. C’est très grand, très beau et très fun.
  • Millennium Falcon: Smugglers Run : un très bon simulateur dynamique à bord du Faucon Millenium. Un peu trop classique ? Oui, mais la petite différence qui fait toute la différence c’est qu’à l’intérieur vous avez un rôle à jouer et pas uniquement pour le fun. Votre implication influencera vraiment le scénario de l’attraction.
  • Star Wars: Rise of the Resistance : ouvert en janvier 2020 cette attraction s’annonce grandiose
  • Matterhorn Bobsleds : De vieilles montagnes russes de la fin des années 50 et encore toujours de bonnes sensations.
  • Space Mountain : Circuit différent de la version parisienne, sans inversion mais tout en virages.
  • Alice in Wonderland : ce dark ride très réussi n’est pas disponible en France et devrait plaire aux fans de l’univers.
  • Pirates of Carribean : Beaucoup plus classique cette fois mais une référence en matière de dark ride.
  • Haunted Mansion : toujours du classique mais l’ambiance est vraiment toujours au top pour une attraction de cet âge.
Star Wars Disney
La nouvelle zone dédiée à l’univers de Star Wars

Disney California Adventure

California Adventure est le deuxième parc à thème du Disneyland Resort. Ouvert en 2001, le parc a d’abord eu du mal à plaire au public qui lui reprochait généralement d’être trop petit et pas assez immersif.
Plus d’un milliard de dollars dépensés plus tard, le parc a désormais quelques lourds arguments pour lui. Notamment sa grosse exclusivité : Cars Land, un monde de 48 000 m2 dans l’univers de Cars avec de superbes décors représentant la ville fictive du film d’animation, la mythique Route 66 et un désert de l’Ouest américain. Dans tout ça est intégrée son immense attraction, l’une des plus chère jamais construites par Disney, Radiator Springs Racers.
Deux journées de visite sont également à envisager pour faire le tour du parc et faire et refaire toutes attractions de qualité.

Les attractions à ne pas manquer

  • Radiator Springs Racers : une fantastique attraction à la hauteur du budget colossal de plus de 200 millions de dollars. À faire de jour ET de nuit.
  • Incredicoaster : une longue montagne russe familiale sympa sans pour autant être un monstre de sensations. Le nouveau thème sur Les Indestructibles n’apporte pas grand chose.
  • Toy Story Mania : dark ride très fun et également très populaire
  • Grizzly River Run : un classique parcours de bouées-raft mais à la sauce Disney, donc dans un décor de toute qualité avec de jolis effets.
  • Soarin’ over California : tout ce qui est vol au-dessus des paysages californiens. Très efficace.
  • Monster Inc : Dark ride sur l’univers du dessin animé plutôt sympa.
  • World of Colors : un gros show nocturne de fontaines. Dit comme ça ce n’est peut-être pas très excitant mais la débauche d’effets est là et c’est une réussite.
  • Guardians of the Galaxy – Mission: BREAKOUT! : c’est anciennement la classique Tower Of Terror de Disney mais redécorée et avec de nouvelles animations autour de l’univers des Gardiens de la Galaxie.
Disney Radiator Springs Racers
Un petit bout de Radiator Springs Racers

Conseils de visite pour les parcs

  • Arrivez en avance, 30 minutes avant l’ouverture du parc. Classique et efficace pour profiter de premières attractions moins remplies. Particulièrement important à California Adventure où vous pouvez faire la queue directement pour les Fast Pass de l’attraction Radiator Springs Racers qui sont très populaires !
  • Réduisez vos temps d’attente avec les Fastpass. C’est un système de réservation gratuit et l’assurance de faire les attractions avec un temps d’attente réduite. Ce sont des tickets que vous collectez à des bornes à proximité des attractions les plus populaires. Ils vous indiquent un créneau horaire de passage afin de revenir plus tard en profitant d’une file prioritaire. Prenez-en dès votre arrivée.
  • Faites les attractions aquatiques tôt le matin ou en fin de journée. L’après midi, avec les grosses chaleurs, ces attractions familiales seront particulièrement courues.
  • Pour faire des pauses au frais l’après midi : Pirates of the Caribbean, Soarin’ Over California et It’s a small world sont de bons candidats en intérieur. Également le spectacle Frozen peut être une très bonne option reposante et climatisée.
  • Pensez aux files Single Rider : vous faites la file d’attente en groupe mais probablement l’attraction en solo. Cette petite concession pour une ou deux attractions dans la journée peut vous sauver pas mal de temps. Très efficace pour Splash Mountain par exemple.
  • À Disneyland Park après avoir commencé la journée (tôt) par Matterhorn Bobsleds et Mr Toad puis Alice in Wonderland, je dirais qu’il faut faire un mélange entre les attractions ou le débit est élevé (Les pirates, la maison fantôme, Winnie, Small World) et prendre les Fast Pass pour les grosses attractions quand l’attente est élevée comme Big Thunder Mountain, Space Moutain, Idiana Jones, Star Wars.
  • À California Adventure, prenez d’abord le Fastpass pour Cars pour être tranquille et laissez pour plus tard la zone Carsland où tout le monde va se ruer. Rendez vous plutôt pour un vol du côté de Soarin’ en prenant au passage un Fastpass pour le show nocturne World of Colors (il se situe à côté de l’entrée Grizzly River Run). Enchaînez Grizzly River Rapids et Toy Story Mania puis toutes les attractions autour du lac : la grande roue, California Screamin’, la Petite Sirène…
    en attendant l’heure de votre Fastpass pour l’attraction Radiator Springs Racers. Si l’attente est élevée prenez un Fastpass pour la tour de la terreur ou faite la directement ainsi que Monster Inc.
    Vous devriez donc avoir fait assez vite le tour des attractions les plus importantes.
    Utilisez votre fastpass et venez avec un peu d’avance pour le show nocturne World of Color et si vous avez encore de l’énergie, attendez les dernières minutes d’ouverture du parc pour refaire l’attraction Radiator Springs Racer.

C’est tout pour moi. Bonne visite dans les parcs Disney californiens et n’hésitez pas si vous avez quelques questions.

RELATED POSTS

Laisser un commentaire

THIBAUT SCHWEPPES
Thonon les bains

Gamin voyageur, malicieux, tête en l'air, gros mangeur, joueur de poker, j'aime compléter ma collection de pieds autour du monde et partager mes aventures sur mon blog voyage. À travers des vidéos ou des récits, j'espère que vous ferez un bon voyage.