Road trip nouvelle-zelande
Océanie Road-trip

Un mois en Nouvelle-Zélande P1 : Itinéraire Ile du Sud

By on Sep 10, 2012

Un mois je pense que c’est une durée tout à fait correcte pour visiter ce pays. Ça tombe bien, c’est le temps que nous avions pour visiter les 2 îles. Le seul détail important c’est que nous avions prévu d’atterrir à Christchurch au sud, et de repartir depuis Auckland au nord. Plutôt pratique, mais pas forcement évident pour tout le monde niveau budget si l’on vient directement de France.

Hebergement :

planter sa tente nouvelle zélande camping sauvage

L’emplacement idéal

A part les premières nuits en auberge, nous avons passé la quasi totalité de nos nuits dans un break ou dans une tente acheté sur place et… laissé sur place au moment de reprendre l’avion pour l’Australie.
Pas d’endroit spécial à vous conseiller pour dormir, il faut juste éviter de planter sa tente dans des parcs protégés sinon vous risquez d’être réveillé au matin par la douce voix d’une charmante garde forestier qui ne manquera pas de vous amender une fois sorti de la tente.

Itinéraire de L’ile du sud, Te Wai Pounamu :

Te wai Pounamu : nom de l’ile en maori qui signifie « le pays de l’eau des pierres vertes ». Cette traduction est sponsorisée par Wikipedia.
L’atterrissage se fait à Christchurch, une charmante petite ville, en tout cas avant le tremblement de terre dont elle a été victime en 2011 pile un an après notre passage. On a eu droit, pour rentrer tout de suite dans le match, à une démonstration de haka sur la jolie place centrale. C’est très bien présenté et résultat on pas trop l’impression d’être face à un vulgaire piège à touriste.

haka christchurch downtown
Une fois en route et à 3 heures environ se profile le premier endroit magique de la Nouvelle-Zélande, le lac Tekapo d’un bleu turquoise idyllique.  Je ne pense pas qu’il soit vraiment utile de développer la description de ce petit bijoux. C’est un classique de la Nouvelle-Zélande à voir sans hésiter. On peut rester devant tant de beauté pendant des heures. C’est l’un de ces rares endroits où il règne une ambiance particulière et si difficile à retranscrire même en photos. C’est à vivre !

Lac Tekapo Lac Tekapo-2

Très proche se trouve le lac Pukaki, moins flamboyant il offre tout de même de belles vues sur le superbe Mont Cook qui culmine à 3754 mètres.

Mount Cook 3755mLac Pukaki

Au nord se trouve le Glacier Tasman très impressionnant surtout si le temps est de votre côté.

Glacier Tasman-2Glacier Tasman

En redescendant en direction d’Omarama vous pourrez découvrir les Clay Cliff, sorte d’immenses falaises de terre argileuses dans lesquelles on peut s’introduire.

Clay Cliffs panorama Clay Cliffs

Un virage s’impose pour rejoindre la côte et découvrir une autre particularité, les Moareki Boulders, d’énormes boules de roche dispersées le long d’une magnifique plage.

Moareki Boulders sur la plage Moareki Boulders sur la plage

En continuant de longer la côte vers le sud arrive Kaka Point et surtout Nugget Point. Vous savez ces endroits indescriptibles et si rares, et bien en voilà un autre ! C’est pourtant pas grand chose. Après une petite marche le long d’une falaise se dresse une colline sur laquelle est perché un charmant petit phare. Derrière ce phare un espace d’observation face l’océan à perte de vue et avec une vue plongeante sur quelques récifs parfaitement disposés. Pour que le résultat soit parfait il suffit d’ajouter à cette combinaison, du soleil et un peu de vent. Et comme depuis le début de notre voyage, personne ou presque aux alentours.

Nugget Point Nugget Point panorama Nugget Point au loin depuis Kaka point

Non loin de là se trouve Purakaunui Bay, magnifique baie réputée pour ses couchers de soleil et la possibilité d’observer des lions de mer. Et pour le prestige, à l’extrême sud de la Nouvelle-Zélande, Bluff, la ville la plus australe du pays célèbre pour son Stirling Poin (plus joli que le Slop Point encore plus au sud).

Purakaunui Bay coucher de soleil Bluff nouvelle-zélande

La suite c’est le Fjordland National Park  avec le lac Manapouri et surtout au fin fond du parc, Milford Sound. Encore un de ces endroits à l’ambiance extraordinaire finalement pas si rare sur ce territoire. Ressentir Milford Sound oblige par contre à faire un assez long voyage. Un aller retour de 300Km qui en vaut largement la peine.

Fjordland milford sound Fjordland milford sound Fjordland milford sound Fjordland milford sound

Ensuite la route longe le superbe lac Wakatipu en direction de Queenstown, une très charmante bourgade construite au bord du lac et spécialisée dans le tourisme d’aventure (station de ski l’hiver et sports en tout genre l’été)

Lac wakatipu

Queenstown lac wakatipu coucher de soleil

Plus au nord, Fox Glacier, pas forcement l’endroit à voir absolument. Mais une fois arrivé aux alentours de Greymouth, le long de la côte (magnifique tout du long) se trouvent les Pancakes Rocks. Une nouvelle fois la nature se montre sensationnelle et très originale.

Pancakes rocksPancakes rocksPancakes rocks sur la route panneau pingouin nouvelle-zélande

En continuant notre remontée pour rejoindre l’île du Nord est arrivée la petite erreur de parcours du voyage. En tout cas sur ce mois en Nouvelle-Zélande ce doit être le seul vrai moment où l’on n’a pas été d’accord sur le chemin à prendre. Et la destination à l’origine du conflit c’est  St. Arnaud. En fait ce n’était pas vraiment la ville la vraie raison du détour mais son lac et plus particulièrement son ponton ! Un ponton aperçu en photo sur une brochure. Une photo parfaite parait-il… En tout cas il ne faisait pas spécialement beau et j’étais plutôt pour continuer de remonter vers le nord plutôt que de faire un détour. C’est pas que je n’aime pas les lacs (et les pontons) mais de ce point de vue là on avait déjà été bien gâté ! Je n’ai donc pas été écouté et c’est vrai, j’ai un peu fait la gueule. En fait, une fois sur place et devant tant de beauté je ne suis même pas sorti de la voiture. Parait que j’ai loupé 3 méduses et une superbe photo sur un poton…

St arnaud ponton lac

Un lac, un ponton, St Arnaud.

La dernière étape de cette itinéraire c’est l’Abel Tasman National Park, (Abel, qui devient en 1642 le premier Européen à voir la Nouvelle-Zélande.), parfait pour se la jouer aventurier sur une île perdu. C’est en tout cas la sensation que l’on a sur place. Comme d’habitude on peut s’attarder très longtemps sur place sans croiser grand monde, voir personne. Une expérience assez extraordinaire le long de ses 40 km de plage de sable.

Parc National Abel Tasman

Il ne reste plus qu’à rejoindre Picton pour prendre le ferry qui rejoint l’ile du nord, avec pour changer sur le chemin, des paysages fabuleux.

Picton lac Picton lac nouvelle-zélande

Au final sur cette île du Sud c’est un itinéraire de plus de 2500 kilomètres que nous avons effectué en un peu plus de 2 semaines. On a pris notre temps pour profiter de chaque stop sans forcement trop traîner non plus. Oui c’est un concept.  La suite c’est Wellington, la capitale, mais ça c’est une autre histoire et c’est sur l’ile du Nord.

 

 

RELATED POSTS
2 Comments
  1. Répondre

    Celine

    Oct 9, 2012

    Bravo et merci !

  2. Répondre

    Patrick Sales

    Jan 18, 2014

    Vraiment très belles photographies.
    Bravos

Laisser un commentaire

THIBAUT SCHWEPPES
Thonon les bains

Gamin voyageur, malicieux, tête en l'air, gros mangeur, joueur de poker, j'aime compléter ma collections de pieds autour du monde et partager mes aventures sur mon blog voyage. À travers des vidéos ou des récits j'espère que vous ferez un bon voyage.

Trouvez la meilleure offre parmi 1200 agences !