road trip floride keys
Amérique du Nord Canada Road-trip USA

Coulisses d’un mois de road trip en Amérique du Nord

By on Août 10, 2013

Un soir en mangeant ma conserve de raviolis froids devant une chaine de fast food locale (qui propose un très bon free wifi), j’ai pris une grosse décision. C’est décidé, puisqu’à chaque fois qu’on me demande où j’habite en France et que j’explique que j’habite à côté de la frontière suisse on me demande de répéter, dorénavant j’habiterai à Paris, capitale de la France.
Depuis que le tour du monde est passé en mode road-trip, j’ai retrouvé une certaine liberté et un plaisir à ne plus dépendre des horaires de bus ou des trajets en métro. Même si je dois bien reconnaître que les 10 jours de location de voiture en Floride n’étaient pas des plus faciles. La chaleur bien sûr : des nuits dans une voiture qui se transforme en serre, entourée de moustiques assoiffés, ça n’est pas de tout repos. Mais surtout, peu de plaisir à conduire de ville en ville, avec un choix entre petites routes remplies de feux rouges ou autoroutes sans paysage. Plus une circulation compliquée dans les centres-villes.
Heureusement, le plaisir de conduire s’est largement amélioré après un vol Miami —> Chicago et le début du road-trip en direction du Canada. Et je ne dis pas ça parce que je ne roulais plus en Dodge mais en Ford Mustang. Oui, je roulais en Ford Mustang. Je ne le répéterai pas.

Black lake canada ford mustang road trip

Mais est-ce que j’ai précisé que la Ford Mustang était décapotable ?

34 réveils dans une voiture

Chaque matin c’est la même sensation et à peu près le même rituel. Vers 8h du matin, j’étire mes jambes sous le volant jusqu’à effleurer les pédales. Elles se mettent alors instantanément à trembler fortement en retrouvant une position un peu plus normale. Généralement je me « recouche » encore une heure. Le siège de la Mustang ne se baisse que très peu et je me contente d’une position que l’on pourrait appeler le fœtus tordu. Derrière moi, trousses de toilette et sacs de couchage, ainsi qu’un gros carton de courses (pâtes et ananas en conserves, nouilles, fruits, beurre de cacahuète, pain de mie, paquet de céréales…).
Lorsque la voiture s’est transformée en chambre, la partie supérieure du tableau de bord devient une sorte d’étagère pour ranger boites à lunettes, livre, ordinateur ou encore des lingettes pour bébé. Un bidon d’eau est coincé derrière le siège passager. Tous les câbles (usb, chargeurs…) et un adaptateur allume cigare/120V (très utile pour ne pas être trop dépendant en électricité) sont rangés fourrées dans l’accoudoir central. Dans le coffre, juste deux gros sacs de voyage.
J’ai utilisé toutes les techniques que je connais pour me laver sans passer par la case hôtel. Du bidon d’eau, au savon dans le lac, en passant par les lingettes pour bébés ou la visite en douce d’un camping.

Une bonne moitié des 34 nuits en voiture se sont déroulées sur le parking d’un McDonald’s ou d’un Walmart. Les Walmart sont pratiques pour dormir sans stress car généralement ouverts 24/24 (surtout aux USA). Vous n’êtes donc jamais tout seul au milieu d’un parking vide. Et les toilettes sont à disposition même en plein milieu de la nuit…

nuit sur le parking d'un supermarché Ford Mustang road trip au Canada

Et puis parfois, on se perd. On se perd longtemps, au hasard, sur des petites routes non éclairées et non bitumées, dans l’espoir d’un endroit miraculeux pour le réveil. Le genre d’endroit qui apparaitrait par enchantement à un croisement.
Un soir, c’est la lueur d’un petit lac éclairé par la pleine lune qui s’est montrée discrètement au loin. Une marche arrière plus tard, le jackpot était confirmé.

Réveil road trip lac au canada en ford mustang

Pause à North Bay

Au milieu du voyage, il y a eu 4 jours à North Bay, à ne rien faire ou presque. Après plus de 3 mois de voyage et bientôt une vingtaine de nuits dans la voiture, c’était un peu des vacances. Ou en tout cas, une façon de se reposer plus qu’à l’habitude. Il faut dire que l’endroit était parfait pour ça. Un réseau wifi en libre accès, gratuit, puissant et illimité, au bord d’un lac immense et des toilettes propres à deux pas : un parking calme et gratuit de jour comme de nuit. Et… des écureuils. C’est en tout cas bien mieux que de finir la nuit sur le parking d’un supermarché isolé.

Ah, et à North Bay je me suis fait arrêté par la police! Enfin, un policier. Bon, il a quand même allumé tous ses feux pour faire joli. Mais je n’ai pas eu le droit à un contrôle d’alcoolémie à l’américaine. Dommage, j’avais révisé tout mon alphabet à l’envers au cas où. En fait je venais de rouler sur un petit trottoir pour aller me garer sur le parking juste à côté. Quand j’ai vu la voiture clignoter dans le rétroviseur, j’ai décidé de prendre mon temps pour me garer, bien décidé à simuler l’incompréhension.

— Euh… hello.
— Vous venez de rouler sur un trottoir monsieur.
— … ? Pardon ?
— Vous venez de rouler sur un trottoir.
(Oui j’avais bien compris la première fois)
— Désolé, vous parlez français ?
— Non. Vous voyez, là bas, le trottoir ?
— … ?
— Vous n’aviez pas le droit de rouler là bas.
— Aaaah! Désolé j’étais un peu perdu, je viens d’arriver en ville…
— Vous n’avez pas senti que vous aviez roulé sur un trottoir ? (Juste un peu)
— Euh, peut-être…
— Peut-être!? Vous conduisez une Ford Mustang. Quand on conduit une Ford Mustang (C’est le monsieur qui se répète, pas moi) on sent les trottoirs.
— Hum, probablement…

Bon après l’introduction, il y a eu tout le spectacle classique. J’ai donné mon permis de conduire français qu’on dirait tout droit sorti d’une machine à laver. J’ai donc donner mon passeport. Et alors qu’il était en train de transmettre au central mes informations, je ne savais toujours pas si mon histoire était bien embarquée.

— Vous avez déjà eu des problèmes avec la police ?
— Pas encore… (quelle belle réplique)
— Vous n’allez pas en avoir.

J’ai alors eu l’impression d’avoir réussi avec 7-2 dépareillés, c’était pas gagné!. Mais rien comparé à mon histoire à Melbourne : arrêté par la police au volant d’un van contenant 12 personnes.

Ensuite on a parlé tour du monde, Bolivie et descente de la mort, que sa fille venait de faire.
En confiance, j’ai alors bêtement tenté un : vous croyez qu’on peut dormir ici ce soir ?
Bien-sûr qu’on peut, c’est la quatrième nuit que je me gare exactement au même endroit !
Le monsieur, un peu gêné m’a répondu : Oh, non. No overnight parking.
J’ai simulé l’incompréhension une nouvelle fois.

— Vous ne pouvez pas dormir ici ce soir. Vous dormez souvent dans la voiture ?
— Des fois… quand on arrive tard en ville.
— …Bon OK, alors pour ce soir ce sera OK. Je vais voir avec la sécurité pour que vous n’ayez pas de problèmes.

Monsieur le policier me souhaite une bonne soirée, me sert la main et s’en va.

Je viens de lui serrer la main !

Cela fait 3 jours que je traîne ici ; je n’ai pas vu l’ombre d’un agent de sécurité.

Sur la route

panneau insolite sur la route au canada

Pendant les 3 jours à Chicago, j’ai eu la chance de passer une nuit avec le Père Noël. Bon là sur la photo, il est un peu fatigué mais l’hiver a du être difficile. Enfin, je crois.
J’ai également croisé une famille avec une fille en laisse et un chien en poussette :

Chien en poussette et fillette en laisse

Régime alimentaire en road trip :

Pâtes (froides) en conserves : 1$
Nouilles : 30cts
Conserves d’ananas ou salade de fruits : 1$
Chips et tortillas : 2$
Bananes, pêches, fraises…
McDouble et side salade au McDo (1$ l’unité) + sundae (1,5$)
Beurre de cacahuète + pain de mie : 5$
Salades (quand elles sont à -50% chez Independant) : 2,5$
Sushis : 8$
Burgers au barbecue + charbon : 7$
Frosties + lait : 7$

Mes conseils pour réussir son road-trip c’est dans l’article juste ici.

petit déjeuner en road trip

Jour #100 !
Pas de bol, pas de cuillère, du lait à 2€ le litre mais une grosse envie de Frosties de Kellogg’s !

Si l’essence est plutôt « bon marché » aux USA et au Canada (1$ le litre env.), ça n’est pas vraiment le cas de la nourriture. Le McDo et ses petits prix à 1$ est parfois la seule solution pour ne pas trop dépenser. Une salade basique ou un petit McChicken à 1$ fait moins mal au ventre que de baver devant des salades à 7$ au supermarché. Mais même si vous ne prenez pas de frittes, pensez toujours à demander quelques sauces mayo/ketchup. On ne sait jamais, vous pourriez craquer pour un poulet rôti pas trop cher à 8 heures du matin…

Petit déjeuner poulet roti ! (7$) en road trip

Road trip ford mustang usa canada

Vous pouvez retrouver une grande partie de ma collection de photos de pieds ici.

RELATED POSTS
4 Comments
  1. Répondre

    Virginie Touchard

    Août 10, 2013

    C'est vrai que je me suis toujours dis que je serais incapable de réciter l'alphabet à l'envers que et je finirais surement en cellule de dégrisement si je me faisais arrêter au USA! bon réflexe de l'avoir apprise avant 😉 Maintenant j'imagine l'extase que tu vas ressentir en retrouvant un lit et une vraie douche….si c'est au programme de la suite.

  2. Répondre

    Le tour du monde de mes pieds

    Août 25, 2013

    Surtout la douche 😉

  3. Répondre

    rifi

    Juin 1, 2014

    génial le poulet roti à bord de la mustang!! Ca c’est du road trip façon « cowboy ». Vais le faire aussi au volant de ma zx break mazout… (France, Portugal,Maroc)

    • Répondre

      Thibaut Schweppes

      Juin 1, 2014

      Le poulet rôti au réveil c’est la base ! 😉 Sympa le road-trip jusqu’au Portugal ça me tente bien…

Laisser un commentaire

THIBAUT SCHWEPPES
Thonon les bains

Gamin voyageur, malicieux, tête en l'air, gros mangeur, joueur de poker, j'aime compléter ma collections de pieds autour du monde et partager mes aventures sur mon blog voyage. À travers des vidéos ou des récits j'espère que vous ferez un bon voyage.

Trouvez la meilleure offre parmi 1200 agences !